ANNONCE OFFICIELLE DU CDR

par RAONS per la REPÚBLICA Raons per la República

Les Comités de Défense de la République, plus vivants que jamais

Dans une semaine où les CDR nous avons pris le contrôle des manifestations dans la rue, nous avons vu comment les médias du régime ont commencé à répandre des mensonges pour nous attaquer et nous criminaliser. Cette campagne, orchestrée ensemble avec les forces répressives de l’État espagnol, vise à créer un cadre pour légitimer leur répression contre nous et à nous mettre sous les projecteurs de la persécution politique et ainsi pouvoir justifier la persécution judiciaire.

Les médias et les partis politiques du régime ne lésinent pas sur les moyens pour inventer une supposée « kale borroka » (terme basque pour “combat de rue”) qui n’existe pas et n’existera pas. Ce qui les effraie vraiment, c’est l’existence d’un peuple uni, heureux et combatif. Ils ont peur que nous pratiquions le pacifisme actif comme méthode de transformation sociale, ils ont peur que nous ayons la capacité d’arrêter le pays. Ils ont peur que nous nous organisions de mieux en mieux et que nous prenions conscience du pouvoir que nous avons.

Ils ont la force de la loi, le pouvoir des médias, la violence des matraques et toutes les ressources économiques. Et nous, nous n’avons rien de plus qu’un projet plein d’espoir: la construction d’un pays meilleur, d’en bas et pour tous. Nous nous tenons aussi les unes et les autres, coude à coude et, ce qui les effraie le plus, l’avenir nous appartient.

Parce que les CDR nous sommes des étudiants, des paysans, des pompiers, des chômeurs, des commerçants, des serveuses, des réceptionnistes, des enseignantes, des des pigistes, des soignantes, des informaticiennes, des cuisinières, des coiffeuses, des facteurs, des ouvrières de l’industrie, des retraitées… Les CDR nous sommes le peuple et nous sommes ici pour construire la République.

Par conséquent, nous dénonçons les tentatives de criminalisation, que ce soit des médias ou des procureurs, qui sont tous des pouvoirs factuels d’un État répressif et fasciste. La peur a changé de côté et nous continuerons à occuper les rues et à mener des actions non violentes et revendicatives pour atteindre nos objectifs.

Ils n’auront pas assez de prisons pour un peuple pacifique en lutte!


twiter @CDRCatOficial

 
Télécharger le pdf

Facebooktwittergoogle_plus

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*
*