COMMUNIQUÉ DU GOUVERNEMENT DE L’ESPAGNE

Samedi 12 mai 2018

Le candidat à la présidence de la Generalitat, M. Torra, a offert aujourd’hui aux catalans un discours frontiste, un discours du passé et un discours éloigné de ce que l’immense majorité des catalans, modérés et constructifs, veulent pour le moment présent et pour la Catalogne du futur.

  • M. Torra ne s’est pas présenté comme le président que méritent et dont ont besoin les catalans. Il a renoncé à gouverner pour tous et à répondre à ce que la société demande au moment actuel.
  • La société catalane mérite retrouver la normalIté et le calme, et surmonter la fracture sociale que les paroles du candidat soulignent. Il s’installe à nouveau dans un discours séctaire et diviseur, en renonçant à gouverner pour l’ensemble des catalans et en encourageant les tensions qui ont causé tant de mal à la Catalogne, à sa cohésion sociale et à son développement économique.
  • Les formes et les conditions où il à été proposé et le discours avec lequel il s’est présenté sont un manque de respect aux institutions de la Catalogne, au Parlement dont il est député et à la Generalitat qu’il souhaite présider. Face aux valeurs et aux méthodes de notre démocratie, sa candidature et ses paroles sont la constatation d’une sorte de césarisme, impropre au XXIe siècle, qui subordonne à l’intérêt personnel d’un individu, l’intérêt général de tous les citoyens. Parce que quiconque rélègue le bien commun à ses besoins politiques et a ses urgences personnelles est autocratique et excluant.
  • Il convient de se rappeler, d’ailleurs, que la formation pour laquelle is se présente n’a pas gagné les élections, ni ceux qui vont le voter représentent la majorité du peuple catalan. Au moins, il aurait du avoir l’humilité de ne pas parler au nom de tous.
  • Ses paroles font évidente la maigre volonté et capacité de dialoguer des formations qui nient la voix d’abord à l’ensemble des catalans et l’entente avec le reste des espagnols. Il a démontré qu’il n’a aucun intêret à bâtir un dialogue dans le Parlement même, dans l’ensemble de la société ni avec quiconque ne se soumette pas à son point de vue.  
  • La même démocratie qui protège que tous puissent utiliser la liberté d’expression pour défendre leurs idées, est celle qui interdit l’imposition de ces idées avec des actes contraires à la Loi.
  • Les espagnols savent que, dans l’unité de ceux qui apprécions et respectons nos valeurs constitutionelles, nous avons pris les mesures qui ont été nécessaires pour préserver la cohabitation. Le procés constituant anoncé, et l’indépendance proclamée, n’ont abouti nulle part et leurs promoteurs n’ont obtenu rien d’autre que de devoir assumer les conséquences de leurs actes. Les partis indépendantistes savent qu’ils n’ont aucune possibilité de réussir à leurs projets sécessionistes.
  • Compte tenu dles paroles du candidat et de la défense de la légalité en Catalogne et des droits de tous les catalans et de l’ensemble des espagnols, ce Gouvernement sera très vigilant de tous les actes du candidat et de son possible Gouvernement. Toute illégalité sera réparée et toute violation de notre cadre constitutionnel aura une réponse.

Télécharger le pdf Source originale

Facebooktwittergoogle_plusredditlinkedintumblr

Share this Post

5 Comments

  1. Desitjaria participar en les traduccions i en suggeriments
    Salut

    1. Estariem encantades de contar amb la teva col·laboració! Fes-nos arribar un mail a babelrepublicat@gmail.com, d’acord?

      Salut i República!

    2. Tot el suport és sempre benvingut.

  2. Projet de loi justice du xxie siècle 2018

  3. Le site officiel du minist

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*
*