VASTE COMPLOT DE FINANCEMENT ILLÉGAL DE CIUDADANOS

Scandale: Ignacio Aguado a établi un vaste complot de financement illégal de Ciudadanos lors des élections de 2015

Ignacio Aguado a établi un complot généralisé de financement illégal de la campagne de 2015, dans laquelle il a été présenté comme candidat à la présidence de la Communauté de Madrid par le parti Ciudadanos, formation qui a emporté 17 députés. Sans directeur électoral dans les groupements, Aguado a exigé que chaque groupement garantisse les moyens pour mener à bien la campagne électorale, un appel direct à la vente de positions et postes de sortie.

Rambla Libre a eu accès au procès-verbal de l’Assemblée de Ciudadanos le 4 mars 2015 à Fuenlabrada, où il a été enregistré que le plan de financement ilégal est établi directement par Ignacio Aguado de façon structurelle. Le procès-verbal montre que Ignacio Aguado et la direction de Ciudadanos exige «un engagement de la part du groupement de garantir les moyens de mener à bien la campagne électorale»

La situation d’illégalité est arrivé jusqu’aux limites que, selon des sources contrastées, Ignacio Aguado a autorisé directement

moyennant l’achat des cinq premières places sur la liste à la mairie de Fuenlabrada pour un montant d’11 000 euros. Juste avant l’Assemblée du 4 Mars 2015, a eu lieu une rencontre entre Ignacio Aguado et Patricia Frutos, responsable de Ciudadanos à Fuenlabarada, où il a été convenu, selon des sources fiables, la formule de financement qui nous ramène aux plus sombres étapes du caciquisme.

Le compte rendu de l’Assamblée de Ciudadanos de Fuenlabrada le 4 Mars 2015 souligne que “Patricia de Frutos a pris la parole et a indiqué que le projet présenté à Madrid, comprend comme forme de financement que les cinq premières places de la liste doivent garantir un minimum de financement pour la campagne (cette quantité devra être d’environ 11.000 euros, si on ne trouve pas de financement externe ou des affiliés)”.

Ignacio Aguado a donc été le créateur et le promoteur du plan de financement illégal avec lequel il a participé aux élections de 2015.

(Photo: elmundo.es. Ignacio Aguado, responsable du réseau de corruption.) 

Télécharger le pdf Source originale

Facebooktwittergoogle_plusredditlinkedintumblr

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*
*